Un index est-il utile dans un PDF ?

À l’heure des documents dématérialisés, un index est-il un élément indispensable d’une bonne documentation technique ?

La recherche en plein texte semble avoir détrôné l’index. Les notices techniques ne sont plus qu’exceptionnellement fournies aux clients sous forme papier. Ce drôle d’objet qu’est le PDF, format d’échange entre un format source non destiné aux clients et une version imprimée qui ne l’est que de manière marginale, est entré dans les mœurs. La séquence de touches Ctrl+F est un réflexe plus naturel aujourd’hui pour qui recherche une information.

Un texte destiné au Web recourra à une grande dispersion terminologique pour accroître sa visibilité sur les moteurs de recherche. L’emploi des synonymes est de rigueur pour donner au lecteur potentiel plusieurs chemins d’accès à la source d’information qui peut l’intéresser. Les moteurs de recherche ont rendu l’index caduc.

Si la documentation technique utilise une terminologie cohérente, l’efficacité de la recherche en plein texte est réduite : si le rédacteur technique a utilisé uniquement le terme répertoire, le lecteur qui recherche le mot dossier passera à côté de l’information qu’il recherche.

L’index, s’il est bien réalisé, a alors toute son utilité. Seul problème : créer un bon index demande un effort important en toute fin de projet, juste avant l’heure de la livraison. Et fournir un mauvais index n’a aucun intérêt ni pour le client, ni pour l’entreprise.

Un index est donc paradoxalement plus utile pour une bonne documentation que pour une mauvaise (du moins, une documentation dont la terminologie n’est pas cohérente). Mais son rapport coût/utilité est faible. C’est un luxe que l’entreprise peut rarement s’offrir, mais certainement pas le premier aspect qualitatif qu’il faut améliorer. Un index est la cerise sur le gâteau d’une documentation technique - le plus important reste le gâteau.