Protéger les informations confidentielles

Le puissant mécanisme conref de DITA XML se prête à d’autres applications que la réduction des coûts. Par exemple, le rédacteur technique peut masquer des informations dans le code source.

Voici un cas original d’utilisation des conref : imaginez que vous devez faire traduire un fichier contenant des informations confidentielles qui ne doivent pas figurer dans la version traduite et auxquelles le traducteur ne doit pas avoir accès (une clause de confidentialité interdit aux clients de diffuser l’information dont ils disposent).

Comment faire ? Le filtrage à l’aide du mécanisme ditaval est conçu pour exclure des informations des livrables, non pour les masquer dans les fichiers sources. Allez-vous devoir créer deux jeux de fichiers sources, certains comportant les informations confidentielles, les autres non ? Adieu alors le single-sourcing et la réutilisation du contenu qui vous ont fait choisir DITA XML !

_images/confidentiel.png

Masquer des informations confidentielles aux traducteurs

En plaçant le contenu confidentiel dans un fichier que vous appelez par exemple confidentiel.dita et en plaçant des conref assortis d’une clé de filtrage dans le fichier à traduire, vous avez résolu votre problème : le traducteur ne traduira que le texte non confidentiel, et le livrable généré dans la langue cible ne contiendra pas le texte confidentiel, noté comme conditionnel et exclu explicitement par le fichier ditaval passé en argument lors de la compilation.