Le single-sourcing : un format source, plusieurs formats cibles

Le single-sourcing est un sujet qui a longtemps divisé les rédacteurs techniques : des supports de rédaction technique différents, tels qu’une aide en ligne et un manuel imprimé, doivent-ils proposer un contenu radicalement différent ou peuvent-ils être générés à partir du même contenu source ?

Les contraintes de productivité et la réduction des coûts aidant, le débat a été tranché en faveur du single-sourcing. Le gain qualitatif, discutable, ne compense pas le coût de créer, maintenir et traduire une version source différente pour chaque version cible.

_images/single-sourcing.png

Un seul jeu d’informations, une multiplicité de formats de sortie

Si le rédacteur technique pratique le single-sourcing, il doit cependant sélectionner en début de projet le paradigme sur lequel il se base : le livre ou l’aide en ligne. Pendant longtemps, les outils proposés reposaient soit sur un document de type livre (MS Word, ou FrameMaker, essentiellement) qui pouvait être exporté au format d’aide en ligne, soit sur un fichier source (RTF) d’aide Windows, pour générer un PDF. Une forte perte d’information de navigation (index, références croisées, liens, etc.) intervenait souvent lors de l’exportation.

DITA XML propose un modèle agnostique quant au format cible. Les fichiers sources, bien que basés sur un modèle modulaire proche de celui de l’aide en ligne, peuvent facilement être exportés sous forme de fichier PDF, d’aide en ligne, de pages HTML liées ou autre, sans aucune perte d’information.